LIVRAISON GRATUITE A PARTIR DE 65€

Pourquoi La Bougie Herbivore ne participe pas au Black Friday

Le Black Friday désigne la journée de soldes qui a lieu le lendemain de Thanksgiving aux États-Unis. Cependant, cette date est importée en France depuis 2013 et fait un carton ! Chaque année, des milliers de français se jettent dans les magasins pour espérer acheter des articles intéressants ou faire des achats de Noël à moindre coût. Même si le concept paraît alléchant aux premiers abords, il reste pourtant une catastrophe environnementale et éthique ! Dans cet article, nous vous expliquons pourquoi cette date est à bannir et pourquoi nous ne voulons pas y participer.

Le Black Friday pousse à la surconsommation

La surconsommation, comme son nom l’indique, c’est acheter plus de produits que nécessaire et acheter plus que son pouvoir d’achat ne le permet. Aujourd’hui, nous sommes constamment poussé à acheter. Les publicités partout, les newsletters attractives, les promotions… Absolument tout nous amène à acheter plus que de raison. Même les fêtes et célébrations sont des leviers à la surconsommation, comme c’est le cas pour la Saint-Valentin, Noël ou même, plus ironique encore, la journée des droits de la femme.

Nous achetons, souvent pas par besoin réel mais par incitation, par tentation. Le marketing nous pousse sans arrêt à acheter, même les produits dont on ne se servira probablement jamais.

Le problème avec la surconsommation, c’est qu’elle engrange des situations désastreuses : endettements, achats compulsifs, culpabilité, peur de manquer d’argent et donc recherche d’un travail fructueux qui nous rend malheureux en contrepartie, mauvaise alimentation industrielle par manque de temps et d’argent, etc.

Le Black Friday est une catastrophe écologique

Chaque année, en un seul et unique jour, des millions d’achats sont effectués à travers le monde pour le Black Friday. Cela signifie que, pour les achats en ligne (qui y sont effectués en majorité), il y a des millions de colis préparés et envoyés aux quatre coins du monde. Cela cause une pollution considérable (plastique et matières non recyclables de la plupart des emballages, pollution des transports, retours de colis…).

Le Black Friday participe, comme dit plus tôt, à la surconsommation et cause ainsi un tas d’achats inutiles. Cela signifie que beaucoup de consommateurs achètent quelque chose, l’accumulent avec d’autres objets et parfois ne l’utilisent même pas du tout. Beaucoup de produits finissent donc souvent à la poubelle et ne sont même pas recyclables, ce qui est problématique car cela pollue énormément notre planète !

Les achats les plus effectués lors du Black Friday concernent l’industrie textile. Hors, celle-ci est le 2e secteur le plus polluant au monde après le pétrole. Selon le site de l’ADEME (Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie), il engendre à lui seul quelque 1,2 milliards de tonnes de Co2 par an, soit plus que par les transports aériens et maritimes réunis ! La vitesse et la production de masse de l’industrie textile permettent à beaucoup de marques de brader leurs produits à prix imbattables pour inciter à l’achat. Cela, sans oublier que les conditions de travail pour réaliser ces productions sont souvent désastreuses.

Bien sûr, il est important de rappeler que beaucoup de marques de mode s’engagent à produire de façon locale, éthique et écologique. Cependant, celles-ci restent encore minoritaires face aux géants du secteur. Le Black Friday est donc désastreux pour le bien de la planète. Sans compter que les achats ne concernent pas uniquement l’industrie textile lors de cette date : électro-ménager, informatique, maquillage, gadget, etc.

Le Black Friday tue les petites boutiques indépendantes

Ceux qui profitent le plus du Black Friday restent incontestablement les géants du marketing ainsi que les nombreuses marques connues. Ils disposent d’une production phénoménale et peuvent se permettre de solder leurs articles sans problème, que ce soit dans leur boutique physique ou en ligne. Beaucoup de personnes vont donc naturellement acheter chez eux, d'une part pour les prix intéressants et d’une seconde part pour leur notoriété (et nous ne les blâmons pas puisque c’est assez compréhensible).

Cependant, il existe énormément de petites boutiques physiques ou d’autoentrepreneurs qui vendent de manière indépendante et à échelle locale. Ceux-ci se retrouvent désavantagés face aux géants car ils produisent souvent moins de soldes. Cela n’est en effet pas rentable et surtout viable pour eux ! Pour les boutiques en ligne, certaines se retrouvent également concurrencées par les frais de ports pratiquement gratuits comme le fait le géant américain Amazon, entre autre.

Les engagements de La Bougie Herbivore contre le Black Friday

Les valeurs de La Bougie Herbivore

Depuis nos débuts, notre volonté est de créer de nos mains des produits de qualité, beaux et surtout naturels, écologiques et vegan. Chaque bougie et composition créées nous demandent du travail et il est impensable pour nous de brader nos produits au nom du Black Friday. Cela signifierait pour nous de sous-valoriser nos créations et donc notre travail. Ce que nous souhaitons, c’est que vous achetiez nos produits parce que vous souhaitez de la qualité, en avez réellement l’envie et le besoin.

Notre participation au mouvement Green Friday

Logo Make Friday Green Again

Nous avons rejoint, cette année encore, le collectif Make Friday Green Again. Celui-ci réunit plus de 2 000 marques qui s’engagent contre le Black Friday afin de lutter contre les désastres écologiques de cette date. Une pétition a été créée par le collectif afin de montrer notre volonté de trouver une alternative au Black Friday auprès de l’État. Tout le monde peut la signer, que vous soyez une marque, une association, un citoyen… Plus il y aura de signatures, plus le gouvernement français aura des chances de la découvrir et d’agir. N’hésitez donc pas à aller la signer !

Cet article n’a pas pour but de vous faire culpabiliser si vous avez acheté pendant le Black Friday, mais de vous faire prendre conscience des dégâts que cela peut engendrer en une seule journée. Achetez si vous êtes certain de rentabiliser votre achat, si vous en avez réellement besoin. Mais apprenez à vous remettre en question, à questionner vos habitudes de consommation pour essayer de les améliorer petit à petit. Si chacun s’y met, on peut réduire considérablement la pollution et les effets du Black Friday. Peut-être même qu’un jour, cette date sera supprimée, qui sait ?

Pour être au courant de nos derniers articles de blog et événements sur la boutique, n’hésitez pas à vous inscrire à notre newsletter et à nous suivre sur nos réseaux sociaux Instagram et Facebook !

0 commentaires
Laisser un commentaire

Tous les commentaires du blog sont vérifiés avant d'être publiés